Sonolittérature

 

L'analyse « sonolittéraire » est un concept que j'ai créé sur des bases scientifiques. Ce système permet d'expliquer et comprendre d'une manière nouvelle des textes littéraires à partir de divers éléments sonores et selon certaines techniques musicologiques.

À titre d'exemples :

  • Flaubert, prétendu réaliste, multiplie les bévues et inepties quand il est question du monde auditif et en particulier de musique (cf. Madame Bovary à l’opéra de Rouen) :
    Vilcosqui Marcel Jean, "Flaubert était-il sourd ?" : Analyse sonolittéraire de la vie et de l'œuvre. Editions L'Harmattan 2015.
    En vente chez M.J. VILCOSQUI, 8 rue André Aurillon, 91600 SAVIGNY… 20 euros+frais de port)

  • Personne, jusqu’à présent ne s’est intéressé à Caroline Flaubert (1824-1846) pianiste virtuose, sœur de l’écrivain ; la jalousie de Gustave peut expliquer sa perpétuelle transposition littéraire dénigrante des interprètes féminines.
    "Flaubert Caroline, soeur de Gustave. La pianiste virtuose, le jaloux familial" roman à paraître, déposé à l'INPI.

- En complément, lire mes articles sur Sévigné, Daudet, Maupassant, Dumas.

» Jean-Jacques Rousseau et la musique, conférence donnée le 10 mai 2012, Mairie du Ier arrondissement de Paris. (Texte déposé à l'I.N.P.I.)

» Flaubert et la musique, Analyse sonolittéraire de Mme Bovary. Conférence le 2 octobre 2012, Mairie du 8e arrondissement, Paris.

Esquisse

esquisse